Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Association Soleil Marmailles

Développer par l'éducation et la santé

Visite au parc zoologique et botanique d’Antananarive

Publié le 14 Mai 2014 par David dans LES ENFANTS DE LA RUE

 

Le samedi 19 avril 2014 les enfants de Béravina  sont  partis au parc zoologique et botanique d’Antananarive.

Ils ont pu voir  de nombreux oiseaux, des lémuriens, des crocodiles, une autruche, un dromadaire et de nombreux arbres et plantes médicinales.

Un repas « amélioré » leur a été  offert par l’association  et après le repas les enfants ont pu jouer comme des fous !

C’était une superbe journée !!!

 

Sans titre-17

Sans titre-18

Sans titre-20Sans titre-21

Sans titre-22

Sans titre-23

Sans titre-19

commentaires

Sortie avec les jeunes à Andranovelona

Publié le 14 Mai 2014 par David dans LES ENFANTS DE LA RUE

 

Le samedi 5 avril 2014 nous sommes partis à Andranovelona avec les jeunes d’ Antananarive et les jeunes d’Anosiale.

Andranovelona est un petit village qui se situe à 60 Kms d’Antananarive et c’est dans ce village qu’est captée et mise en bouteille l’eau vive.

Nous n’avons malheureusement pas pu aller visiter l’usine pour cause de fermeture  hebdomadaire mais nous avons pu nous balader  sur le site alentour et profiter du parc de jeux avoisinant.

Après le pique nique chacun a  pu faire les activités qu’il voulait : baby-foot, jeu de cartes, trampoline, danse.

Nous avions emmené  aussi deux guitares, histoire de pouvoir chanter des petits airs malgaches et français.

Ce fut  un agréable samedi, tout le monde a passé un bon moment et est reparti content!

Sans titre-11

Sans titre-12Sans titre-13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans titre-14

 

 

Sans titre-15

Sans titre-16

commentaires

Repas Mensuel Offert par l'Association

Publié le 14 Mai 2014 par David dans LES ENFANTS DE LA RUE

Tous les mois un repas  amélioré est offert  par l’association Soleil marmailles.

Ce repas rassemble à la fois les enfants et jeunes d’Antananarive et les enfants de Béravina .

C’est l’occasion de discuter, de partager ,… tout simplement l’occasion de passer un bon moment !

Sans titre-10

Sans titre-8

Sans titre-9

commentaires

L’école de Béravina ( Anosiala)

Publié le 14 Mai 2014 par David dans LES ENFANTS DE LA RUE

 

 

Depuis début mars j’accompagne la maîtresse Zia à l’école de Béravina et ce jusqu’à fin mai.

Cette école, créée en août 2013, est destinée aux jeunes enfants de 3 à 5 ans du village de Béravina et de ses environs.

Ces enfants, issus de familles ayant peu de moyens, n’ont  accès  à une scolarité payante et donc cette petite structure leur permet d’avoir un accès gratuit à l’éducation.

Actuellement il y a une salle unique à disposition  et cette salle de classe a été construite  grâce à des dons des associations « ILO » et  « soleil marmailles » .

Le matériel scolaire a également été offert ou payé par le Lion’s club, par  des dons   de  membres ou amis de membres de ces associations et par les ministères de la population et de la culture.

Actuellement 25 enfants viennent  à l’école tous les jours de 8h à 11h30.

  ils  y apprennent  l’hygiène, la politesse, les bases de la socialisation et bien entendu la maîtresse leur enseigne le langage et les  bases de la lecture, de l’écriture, des mathématiques et autres activités logiques.  Les enfants font aussi du sport, indispensable à leur développement.

Toutes ces activités d’enseignement se font de manière ludique via des petits jeux de manipulation et d’expériences.

Des  projets pluridisciplinaires  sont réalisés  aussi sur le thème des animaux, de l’alimentation, du jardin.

D’ailleurs dans le cadre du projet sur les  animaux nous avons  fait  une sortie au parc zoologique de Antanarivo le samedi 19 avril 2014.

 

                                                  Céline         

 

Voici quelques photos des enfants de l’école :

 

Sans titre-1

Sans titre-2

Sans titre-3

 

Sans titre-4

Sans titre-5

Sans titre-6

Sans titre-8

Sans titre-9

Sans titre-7

commentaires

La lettre de Mars 2014 d'amparihibé ( March 2014 )

Publié le 26 Mars 2014 par David dans AMPARIHIBE

3. Amparihibé 0356

Notre petite association continue son travail d'éducation des enfants à Antananarivo et à Amparihibe. Notre financement provient encore de vos dons. Mais nous apprenons doucement l'autonomie. Merci aux Two Walter qui nous ont offert un appareil de soudure. Il nous permettra de générer un peu d'argent dont une partie financera l'école. Les Two Walter aident aussi les paysans à augmenter leur revenu par des microcrédits. Les paysans pourront ainsi scolariser leurs enfants.

3. Amparihibé 0368

Our small association keeps on working on educating children in Antananarivo and Amparihibe. Our funding still comes from your donations. But we are slowly learning autonomy. Thank to Two Walter who gave us a welder. It will allow us to generate a little money part finance the school.

3. Amparihibé 0353

The Two Walters also help farmers to increase their income through very low loans. So farmers will be able to send their children to school.
 
Tiana RAZAFINTSALAMA
commentaires

La lettre de Décembre 2013 d'amparihibé ( Amparihibe December 2013 )

Publié le 6 Janvier 2014 par David dans AMPARIHIBE

Quelques nouvelles d'Amparihibe,
Valériane et Quentin sont venus nous donner un petit coup de main. Ils sont restés quelques jours dans notre petit village. Ce séjour était l'occasion d'échanges entre les paysans et les vazaha. Si vous êtes tentés n'hésitez pas !
Some news from Amparihibe,
Valerian and Quentin came to give us a hand up. They stayed a few days in our little village. This trip was an opportunity for exchanges between the farmers and the vazaha. Feel free to join us if you are interested!
Tiana RAZAFINTSALAMA
commentaires

La lettre d'août 2013 d'amparihibé ( Amparihibe August 2013 )

Publié le 23 Août 2013 par David dans AMPARIHIBE

Cinq adolescents ayant terminé leur scolarité à l'école Margarett sont entrés dans la vie active. Ils ont crée ensemble un maraîchage. Les résultats sont impressionnants. De plus, ils ont construit un poulailler commun et ont reçu chacun un micro-crédit pour cultiver leur petite parcelle de terre. Ils rembourseront lors de la récolte. Les premières impressions sont encourageantes.

 

3. Amparihibé 9987 [Résolution de l'écran]

 

Five teenagers cultivate a gardening they created. The outcomes are extraordinary. Futhermore, they are beginning a commun coop and they obtained a micro-credit in order to cultivate a little piece of land. They will repay at harvest. The first impressions are encouraging.

 

3. Amparihibé 9994 [Résolution de l'écran]

commentaires

Présentation du site Association Soleil Marmailles en video

Publié le 26 Mai 2013 par David dans QUI SOMMES NOUS, VIDEO

commentaires

La lettre de Mai 2013 d'amparihibé ( Amparihibe May 2013 )

Publié le 25 Mai 2013 par David dans AMPARIHIBE

Notre protégé...

Rija est un garçon intelligent qui présente une malformation des membres inférieurs. Quand nous l'avons connu il se déplaçait à quatre pattes. Nous lui avons donné des béquilles qui l'aident bien. Nous l'avons pris en charge à l'école Margarett à 12 ans. Il était analphabète. Maintenant, il a 18 ans et sait lire et écrire. Il est temps pour lui d'entrer dans la vie active.

 


Our protégé... 

Rija is an intelligent boy who has a malformation of the lower limbs. When we met him for the first time, he was moving on all fours. We gave him crutches that help him well. We sent him to Margarett school when he was   12 years old. He was illiterate. Now he is 18 and he know how to read and write. It's time for him to enter the workforce.

 

3. Amparihibé 2116 [Résolution de l'écran]

Anne-Sixtine et Charles sont deux volontaires qui ont quitté leur confort parisien pour donner six mois de leur vie pour aider nos villageois d'Amparihibe. Ils font un travail sur le terrain formidable. Rien d'étonnant pour ces anciens d'HEC. Excusez du peu... 

 

 Anne - Sixtine and Charles are two volunteers who left their Parisian comfort to give six months of their lives to help our villagers in Amparihibe. They do a great job on the field. Nothing surprising for these alumnis from HEC*. No less ...

* French Business School

 

3. Amparihibé 2170 [Résolution de l'écran]

 

Ils ont fait un projet sur mesure pour Rija : une petite épicerie. Sur les photos, il est devant son futur lieu de travail. Il est prévu d'ouvrir une devanture pour son étalage ! A l'heure où j'écris, sa petite affaire tourne déjà et les premiers résultats sont encourageants.

 

Un grand merci aux Two Walters pour avoir permis de réaliser ce projet.

 

 
They did a personalized project for Rija: a small grocery store. In the pictures, he is in front of his future workplace. There are plans to open a storefront ! When I write this, his business is already running and the first results are encouraging.

 

A big thank you to Two Walters to have made ​​this project.

 

Tiana RAZAFINTSALAMA, vice président Soleil Marmailles.

 

 

commentaires

La lettre de Décembre 2012 d'amparihibé

Publié le 27 Décembre 2012 par David dans NEWSLETTERS

Ces mauvaises herbes que nous cultiverons.
Ça peut ressembler à une boutade mais nous le ferons vraiment ! Sous le nom de « mauvaises herbes » j'entends en fait toutes ces plantes qui s'invitent sur nos champs et que nous nous évertuons à détruire ! Et cela pour faire de la place au mieux à quelques variétés de graines qui nous paraissent avoir un plus grand intérêt et au pire à une monoculture, en l’occurrence à celle du riz en ce qui nous concerne !
Ceci est bien dommage car il y a probablement une raison si dame nature a mis «ces  pestes» sur nos chemins.
Nous avons sélectionné quelques « mauvaises herbes » qui sont déjà dans nos champs. La première est le jatropha curca. C'est un petit arbuste qui pousse généralement le long des rivières. Il sert habituellement à faire des haies. Il donne aussi des graines desquelles on peut extraire une huile qui remplace parfaitement le gasoil. La production en quantité industrielle est difficile mais l'on peut récolter les graines des enclos pour une consommation personnelle. Après avoir extrait l'huile, le reste peut être utilisé dans le compost.
La deuxième plante qui s'est invitée est le sorgho. Il est déjà cultivé dans certains pays d'Afrique mais très peu à Madagascar. Il est apparu spontanément sur les bordures de nos champs sans que l'on ait eu à le cultiver! La variété blanche ressemble beaucoup au riz et peut être consommée par l'homme. La variété noire est plus difficile à préparer si l'on veut en faire un repas mais est parfait pour les animaux d'élevage.
Le téphrosia est aussi un arbuste qui a la propriété de pousser très rapidement. Nous l'utilisons pour faire des haies et pour le bois de chauffe. La culture est très simple. De même pour cuire les aliments, une variété de manioc avec une croissance rapide donne une quantité importante de bois. Cette variété ne donne pas de racine de manioc mais juste des feuilles qui sont comestibles.
Enfin, à la limite des « mauvaises herbes », mais je les ai classé dans cette catégorie car elles n'ont pas été cultivées : tous les légumes de la famille des concombres et les patates douces !
Ceci semble faire penser « qu'il n'y a qu'à » tendre la main pour manger dans notre petit village. C'est bien loin de la vérité. Nous en avons fait l'amère expérience avec le jatropha curca. Il y à cinq ou six ans nous avions placé beaucoup d'espoir dans cette plante. C'était la plante qui devait sortir Madagascar de la pauvreté puisqu'elle produisait un carburant. Nous nous voyions déjà en Rockefeller ! Pensez-vous, une « mauvaise herbe » qui pousse partout deviendrait la plante qui ferait notre fortune ! J'ai personnellement cultivé cinq hectares de cette « plante magique ». En fait, lorsqu'on la cultive vraiment elle pousse moins bien. Les rendements étaient loin de ce que l'on espérait. Les feux de brousse ont ensuite eu raison de notre enthousiasme... Mais au cours de mon dernier séjour dans notre petit village, j'ai vu des pieds de jatropha curca donner de belles graines. L'espoir renaît...
Tiana RAZAFINTSALAMA, vice président Soleil Marmailles,
Jatropha                                              Jatropha curca et ses graines huileuses
Sorgho 2                           Sorgho apparu spontanément sur les bordures de nos champs !
Téphrosia                  Téphrosia dont la pousse est rapide pour les haies et le bois de chauffe
ManiocVariété de manioc de croissance rapide pour le bois de chauffe et ses feuilles comestibles
Pastèque                                                     Légumes de la famille des concombres
Patate douce                                                        Patates douces
commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>