Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

newsletters

La lettre de Novembre 2012 d'amparihibé

17 Novembre 2012 , Rédigé par David Publié dans #NEWSLETTERS

Des petites nouvelles de l'école Margarett à Amparihibe.
Le puits proprement dit est fait. Il reste à faire le pourtour et nous opterons pour un système d'adduction simple par poulie et seau.
Je vous ramènerai des photos de l’œuvre complète en décembre.
3. Amparihibé 98633. Amparihibé 9868
Pour éviter que les enfants aient à partir à la ville, les villageois d'Amparihibe ont construit un petit collège.
Ils ont fait une salle en terre battue et une autre en briques crues. Les toits sont en chaume. La première salle de classe en terre battue est sur le point de s'effondrer et n'est plus fonctionnelle.
Les villageois ont décidé de construire une salle de classe en briques cuites et avec un toit en tôle. Ils ont presque fini de monter les murs.
Projet à suivre...
Collège2
Collège1

 

Quelques nouvelles du micro-crédit.
Les choses fonctionnent vraiment bien et nous avons amélioré le quotidien de quelques familles. La grande majorité des femmes a réussi à rembourser !
Ça dépasse tous nos espoirs.
Sur la douzaine de prêts accordés seules deux femmes ont vraiment du mal. Mais elles sont venues à la réunion et sont prêtes à rembourser en heure de travail ! Les événements de la vie ont fait qu'une autre n'a pas pu rembourser, elle a promis de tout faire pour s'acquitter de sa dette.
Parmi les très bonnes nouvelles, une mère de famille est rendu au remboursement de son 4è prêt !
Elle était vendeuse ambulante d'abats, aujourd'hui elle vend de la viande sur une petite table sous un parasol. Nous pensons lui construire une toute petite échoppe pour continuer à développer son activité !

3. Amparihibé 9907-copie-1

Tiana RAZAFINTSALAMA
Vice président Soleil Marmailles
 

 

Lire la suite

La news letters de Septembre 2012

17 Septembre 2012 , Rédigé par David Publié dans #NEWSLETTERS

Des jeux sans le riz...

 

C'est la version malgache du principe des empereurs romains :« du pain et des jeux ». Le but était de flatter le peuple afin de s'attirer la bienveillance de l'opinion populaire et d'éviter les révoltes. Deux milles ans plus tard, on utilise la même recette remise au goût du jour mais à la sauce malgache. Contrairement à leurs pairs de l'antiquité, les dirigeants de la Grande Ile n'ont pas prévu la deuxième partie du précepte : le riz... La situation alimentaire est d'ailleurs dramatique mais l'avenir nous dira si cette « adaptation » fonctionne aussi bien que l'original.

Puits 3

 

Cette réflexion m'est venue en passant devant la construction d'un grand stade de rugby à Tanà. La scène attire immanquablement l'attention. Dans le pays du « mora mora », que l'on peut traduire « doucement doucement », il est étonnant de voir une telle activité. En y regardant de plus près je découvre rapidement le pourquoi du comment : c'est une entreprise étrangère qui est aux manettes. De plus près encore, je m'aperçois que ce ne sont pas les mêmes étrangers que lors du régime précédent... Le vent a tourné et le peuple Malgache fait les frais des turbulences dont les origines se trouvent à des milliers de kilomètres.

 

Le peuple Malgache ? Personne ne s'intéresse vraiment à lui. Bien sûr, il ne manquera pas de venir aux différentes festivités organisées dans ce stade tout neuf. Ainsi, il y oubliera pour quelques instants les difficultés du quotidien.

 

Puits 2

 

En marge de tout ce remue-ménage, notre petite association continue ses actions grâce aux Inner Wheel. Nous les remercions une fois de plus. Nous construisons un puits pour l'usage des enfants de l'école et les maraîchages que nous avons mis en place. Les moyens sont différents. Quand la construction d'un stade se chiffre en dizaines de millions d'euros, nous faisons attention à chaque euro dépensé. Les objectifs ne sont pas les mêmes, nous nous œuvrons pour que quelques enfants survivent. Le temps des jeux viendra plus tard.

 

Tiana RAZAFINTSALAMA

Vice président Soleil Marmailles

 

Lire la suite

Actualités Février 2010

1 Avril 2010 , Rédigé par David Publié dans #NEWSLETTERS

                                                                                                                                                                            Février 2010      

Chers donateurs,

de retour de Madagascar, voici des nouvelles de nos actions :

 

Concernant le village d’AMPARIBE :

L’ancienne institutrice a démissionné sans préavis  en octobre 2009. En effet, la vie quotidienne d’une femme célibataire et cultivée n’était pas facile dans un village rural comme Amparibe (sans  eau ni électricité), situé à une heure de taxi brousse de la ville la plus proche (Tsiroanomandidy). Un salaire pourtant  attractif (presque le double du salaire moyen  d’un instituteur malgache) ne l’a pas incitée à rester. Cette dernière a été remplacée par un jeune homme, qui nous a paru motivé, compétent et efficace. Afin de le fidéliser, et pour éviter un départ en cours d’année scolaire, l’association s’engage à lui verser une prime à la fin de chaque année scolaire terminée.

Actuellement, 40 élèves sont scolarisés et répartis en trois groupes de niveaux. Nous avons été contentes de constater leurs progrès en Malgache, Français, Mathématiques et Sciences  ainsi que leur grande motivation. Le jour de notre visite, nous avons été touchées par la présence des parents qui s’étaient tous déplacés afin de remercier l’association…

Classe

3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grâce à vos dons nous avons pu apporter cartables, cahiers, stylo, imperméables (saison des pluies),  fournitures scolaires pour l’enseignant et leur distribuer des jouets en guise de cadeaux de Noël. Ce fut un moment fort en émotions. C’était en effet la première fois qu’ils recevaient un cadeau et n’avaient jamais vu de poupées, peluches, petites voitures….

A cette occasion, l’association a pu leur offrir des assiettes, couverts ainsi qu’un repas de fête comprenant viande, légumes, barres chocolatées qu’ils ne mangent que très rarement .

 

En plus de l’éducation, Soleil marmailles souhaite améliorer la nutrition des enfants d’Amparibe. Pour cela, ils suivent toujours une fois par semaine le cours d’agriculture de Monsieur René. Il permet d’effectuer quelques récoltes supplémentaires de riz mais aussi de leur apprendre le maraîchage  pour augmenter et diversifier leur alimentation. Ce dernier étant très peu pratiqué par leurs familles. Chaque enfant a en charge ses propres rangées de tomates, maïs, haricots….  Les plus grands aidant les plus petits.

 La cantine a lieu pour l’instant une fois par semaine .Ce repas se fait grâce à ces cultures. Suite à une prise de conscience, les parents des enfants s’engagent à cultiver en groupe une parcelle de terrain afin d’augmenter les quantités de riz pour la cantine…Nous sommes très heureux de cette initiative  qui révèle une volonté d’engagement des parents et non pas d’assistanat.

 

repas

Sans titre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par ailleurs, l’association Saint Michel a financé la construction de douches afin de sensibiliser les enfants à l’hygiène. L’instituteur les incite à se laver et à lessiver leurs vêtements. La majorité des enfants n’ayant qu’une seule tenue, nous avons prévu de leur acheter, dans un premier temps, un t-shirt supplémentaire afin qu’ils aient un habit à se mettre pendant que « leur lessive » sèche…

 

Concernant les enfants d’Antananarivo à la congrégation :

Soleil Marmailles parraine 18 enfants .Grande nouveauté, les enfants dorment maintenant tous dans des lits : une chambre fille, une chambre garçons  nous sommes chez les sœurs !). Les enfants vont bien et ont été ravis de recevoir, grâce à vos dons ,un cadeau de Noël. Lors de notre visite, nous les avons emmené pique-niquer au jardin zoologique d’Antananarivo. Au programme, bon repas, jeux, visite des animaux et « séance photos ».

 

PhotoGroupe

 

Gina, Rosa et Angela ne sont plus à l’orphelinat.  Il semblerait que leur adolescence ait été difficile à gérer pour les sœurs.  Elles ont donc chacune été confiées à un membre de leur famille. Gina et Rosa sont retournées vivre en brousse alors qu’Angela est toujours à Tana. Elle sera donc toujours parrainée par l’association.

Hervé, 17 ans, est pris en charge par les pères pour une formation professionnelle.

Le père de Félix est revenu le chercher pour vivre en brousse.

 

Concernant les enfants de la rue :

35 enfants sont parrainés par l’association. Nadia, notre membre actif à Tana organise toujours une réunion 1 fois/mois avec repas pour les enfants. Et nous sommes heureux de vous annoncer que nous les avons tous inscrit cette année à la cantine.

Les enfants sont également venus au zoo ; en guise de cadeau de Noël nous avons préféré leur offrir, aux  vues  de notre budget, un imperméable pour la saison des pluies et un bon repas plutôt qu’un jouet.

 

Nous avons « perdu » Sidonie et Perle. Sidonie a arrêté ses études, car s’est mariée et attend un enfant. Perle est partie en Brousse avec sa famille.

Tania, diplômée de coiffure travaille dans un salon de coiffure. Venance travaille chez Total. Quant à Fabienne, notre masseuse kiné, elle travaille également et aide des membres de sa famille à vivre.  Permettre aux malgaches de devenir autonome financièrement est un des buts de l’association, nous espérons à l’avenir avoir encore beaucoup d’autres réussites.

Soleil marmailles renouvelle ses remerciements pour votre soutien sans lequel nous ne pouvons rien entreprendre ni poursuivre.

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire, veuillez agréer chers donateurs, nos sincères salutations.

 

Blandine Vézian, Karine Piriou et Katia Mochel

 

 

 

 

Lire la suite

Commencement de la construction des douches

10 Juillet 2009 , Rédigé par David Publié dans #NEWSLETTERS






Lire la suite

La pompe solaire d'adduction d'eau et les douches

12 Mai 2009 , Rédigé par David Publié dans #NEWSLETTERS

Malgré la crise politique actuelle Amparihibe continue son développement. Deux événements majeurs ont marqué ces deux derniers mois.

D'abord la pompe solaire d'adduction d'eau pour le dispensaire du village offerte par les Inner Wheel est arrivée. Nous ne remercierons jamais assez cette ONG pour sa participation dans le développement d'Amparihibe. La pompe est installée et fonctionne à merveille dans l'intérêt de tout le village. Cette nouvelle installation a été inaugurée en grande... pompe par les officiels de  la commune rurale de Tsiroanomandidy et de la région du Bongolava le 14/03/2009. Nos bienfaitrices n'ont pas pu assister à la cérémonie du fait des troubles qui secouent le pays. Les photos du  système d'adduction suivront ( mi-juin 2009).

La deuxième bonne nouvelle est le financement d'une douche pour les élèves de l'école Margarett et des gens du village par l’association des Anciens de Saint-Michel en France (ASMF). Ces douches  permettront d'améliorer l'hygiène des enfants et des adultes. (photos de Sylvie avec le chèque de dons, collectés par l’association, donné en main propre par son président, Aro).


Ces deux actions sont destinées à améliorer la santé des villageois. Le développement passe par la santé...

 

 

Merci a ces deux institutions.

Tiana RAZAFINTSALAMA
Vice président.

Tiana et Sylvie en compagnie d'Aro

Lire la suite

Association reconnue d’utilité publique : déduction de vos dons sur vos impôts !

3 Mai 2009 , Rédigé par David Publié dans #NEWSLETTERS

Cher parrain, cher donateur,

   

Voici quelques nouvelles de Soleil Marmailles concernant les enfants de l’orphelinat, de la rue et du village d’Amparibé.

 

Les orphelins de la congrégation : 23 enfants.

Nous continuons de payer leur scolarité, ils vont très bien, sont correctement habillés, logés et nourris.

Le petit Tolotra a été opéré d’un pied bot, l’association a prit en charge une partie des frais de l’intervention.

 

Les enfants de la rue : 39 enfants.

Nous payons également la scolarité et organisons des réunions une fois par mois où nous offrons un repas aux parents et aux enfants. Cette rencontre permet à Nadia, notre représentante sur place de suivre les enfants dans leur scolarité et leur santé.

Certain étant extrêmement démunis, nous avons décidé d’inscrire à la cantine 23 enfants jusqu’en juin afin de leur assurer au moins 1 repas par jour. Nous souhaiterions poursuivre cette action l’année prochaine et augmenter le nombre d’enfants bénéficiaires.

 

Le village d’Amparibé : l’école accueil une soixantaine d’enfants.

L’école dispense un enseignement classique et des cours de maraîchage.

L’adduction d’eau pour le dispensaire est en cours et des douches  publiques vont être prochainement construites.

Dans le futur nous espérons construire une maison des jeunes dans le but d’occuper et d’éduquer à la santé les enfants les plus âgés qui travaillent déjà dans les champs.

Nous voudrions également installer des fours solaires supplémentaires, ils permettent de limiter la déforestation et représentent un gain de temps pour les enfants qui n’ont plus à effectuer leur corvée de bois.

 

Enfin, grande nouvelle, notre association reconnue d’utilité publique est habilitée à délivrer des reçus fiscaux aux donateurs. Dorénavant nous vous délivrerons un reçu fiscal lors de chaque don, qui vous permettra de déduire votre don des impôts.


Un pique-nique et un concert seront prochainement organisés au profit de l’association, vous serez averti par mail de la date et du lieu. Si vous souhaitez plus d’info, nous vous invitons à consulter notre site : http://soleil-marmailles.fr ou nous écrire à l’adresse mail : soleil.mar@hotmail.fr ou à l’adresse postale : 15, allée des aigrettes, 97432 Ravine des cabris.

 

                                                                                                                             Blandine VEZIAN et Katia MOCHEL

Lire la suite

Les Relations de Soleil Marmailles

26 Février 2009 , Rédigé par David Publié dans #NEWSLETTERS

Voici un schéma retraçant les relations de notre association.

Merci encore à tous pour votre aide.
David Prognon
Secrétaire générale
Lire la suite

Actualités

14 Février 2009 , Rédigé par David Publié dans #NEWSLETTERS



Quelque soit l'issue des troubles secouant Madagsacar aujourd'hui,  on parlera dans les années à venir des "événements de 2009", comme on a parlé des "événements de 2002". Les problèmes de fond persisteront, misère et inégalités sociales, faisant le lit de nouvelles émeutes.

Quelqu'un a-t-il vraiment le pouvoir d'apporter un développement réel?
J'en doute fort. La population urbaine n'a d'autre modèle que des arrivistes ayant fait fortune sans effort apparent comme les occidentaux dans les téléfims qui possèdent voiture, belle maison...
sans jamais travailler.

C'est une des raisons pour laquelle Soleil Marmailles scolarise des enfants et aide un village isolé, loin de toutes ces considérations politiques. Les enfants y travaillent consciencieusement et les premiers résultats sont plutôt encourageants.

Tiana RAZAFINTSALAMA

Vice président Soleil Marmailles


Lire la suite
<< < 1 2 3 4